samedi 7 novembre 2009

CIMBASSO : voilà du grave.

Connaissez vous Miss Souris ? Vous non et bien moi non plus, mais cette charmante personne à un blog sympa :

http://repetitiondorchestre.blogspot.com/2009/07/instruments-improbables-le-cimbasso.html
Musicienne d'orchestre, elle découvrait le Cimbasso ; donc vous devinez ce que je peux en connaître : Rien.

Alors on cherche, et on trouve quelques trucs " C'est un trombone contrebasse à 3 à 5 pistons ou palettes en Fa ou en Si b".

Cimbasso, viendrait (non pas du Brésil, genre bossa) de "corno in basso" (ce n'est pas une insulte), et il a été utilisé au début du XIX siècle dans les opéras de Bellini, Verdi, Puccini...

En fait les parties de trombones dans le "très grave" étaient jouées par des instruments variables, selon les pays genre ophicléides, ou "truc comme celui illustré en dessous"


Il parait que vers 1881, un certain Peletti, fabricant de son état à Milan, a enfin trouvé la solution....et l' on arrive à ce que joue Monsieur Johnson.

Enfin pour conclure, comme vous pouvez le vérifier, il est temps de trouver un spécialiste des cuivres qui si colle pour faire un blog......alors allez y....c'est pas compliqué, cela ne prend pas plus de temps que de faire un mail. Alors le club du Larigot ?

Et ensuite le Cimbasso c'est " super beau " surtout pour le jazz, quand c'est joué par Mattis Cederberg, sur un arrangement de Helge Albin.

I Cover the Waterfront



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire