jeudi 20 avril 2017

Facteurs ? Marchands de musique ? une nouvelle découverte des Frères DUVEAU à La Rochelle.

Pour les collectionneurs d'instruments de musique anciens, la découverte d'un nouveau nom, d'une marque inconnue surtout lorsqu'elle est de province, pose invariablement la question : "Nouveau facteur ou simple revendeur d'instruments de la capitale ou de La Couture Boussey".
Il y a une semaine, deux beaux instruments étaient à vendre sur Ebay. Tout d'abord une flûte en buis baguée en ivoire à 5 clés en laiton, portant une marque : "E5b/Duveau Flx/ala/Rochelle/E5b".













Mais aussi le piccolo de la même facture, portant la même marque.
"Qui c'est celui là....Vous connaissez ? Non .....Alors vite la bible : Le LANWILL. Qu'est ce qui dit?"

Langwill page 98.
On n'en sait pas plus. Alors au boulot.....Quelques investigations aux archives de Charente Maritime et quelques heures plus loin, on en sait un peu plus.
En fait il s'agit de deux frères : Martin Michel Duveau né le 28 juillet 1788 à Saumur qui se déclarera pendant toute sa vie comme "Facteur d'instruments à vent.....
Signature de Martin Michel Duveau (1788-1874).
..... le second  : Félix Duveau né le 29 juin 1799 à Nantes sera d'abord tourneur, tabletier puis aprés luthier.
Signature de Félix Duveau (1799-1876).
Leur père Michel Duveau (1750-1837) né à Saumur, était tabletier, tourneur tout d'abord dans cette ville,où il s'était marié avec Marie Pavillon (1758-1837), avaient eu 5 enfants, dont Martin Michel, avant de rejoindre La Rochelle, en passant par Nantes où était né Félix. Le grand père, Michel Duveau (1731-1817) était charpentier de marine à Saumur.
Toute la famille est arrivée vers 1810 à La Rochelle, rue de Gascogne, Michel, Martin et Félix travaillaient comme tourneurs. Félix Duveau se maria jeune, le 18 décembre 1817 avec Louise Brouquiére (1792-1819) ; ils eurent deux enfants décédés très jeunes.
Flûte à 5 clés des Frères Duveau, vers 1835.
Sa première épouse décède en 1819. Il se remarie le 7 janvier 1825 avec Sophie Flour (1794-1875), ils auront trois enfants dont Félix Antoine Duveau né le 8 novembre 1830 et qui sera facteur de pianos.
En 1826 toute la famille se retrouve  rue du Minage à La Rochelle, mais le père Michel Duveau est devenu Cabaretier et ses deux fils sont toujours tourneurs. En 1831 le père est toujours cabaretier à la même adresse et vit avec son épouse et sa petite fille Félicitée Duveau (1817-1834), fille de Félix née de son premier mariage. Les fils se sont installés 2 rue des Puits Doux où ils ont ouvert un magasin de musique "Duveau Frères". Entre temps Martin Michel Duveau a épousé le 9 novembre 1829 Rosalie Boutet. Ils auront trois enfants mais aucun de continuera le métier. Au cours de son mariage et de la naissance de ses enfants, Martin Michel Duveau se déclarera : "Facteur d'instruments à vent".
Piccolo Duveau Frères.
Martin Michel Duveau restera associé à son frère Félix Duveau jusque vers 1860 et demeura toujours au 2 rue des Puits Doux. Le fils de Félix, Félix Antoine Duveau né le 8 novembre 1830 à la Rochelle, reprendra la Maison Duveau, comme marchand de musique et facteur de pianos. Il avait été formé à la facture de piano à Paris chez Hermann Vygen, facteur parisien d'origine hollandaise dont il avait épousé la fille Caroline Eugénie Vygen le 24 mai 1853 à Paris.
Piano de Herman Vygen. (Coll du Musée Lascaris)
Hermann Vygen aura également deux fils Herman Eugéne et Louis Philippe Jules Vygen qui continueront l'activité à Paris. Félix Antoine Duveau reviendra vers 1860 à la Rochelle où il sera associé à son père (Duveau père et fils) au 7-9 rue du Palais. Aprés le décès de son oncle, Martin Michel Duveau le 15 décembre 1874 et celui de son père le 23 décembre 1876, il continuera l'activité sous l'enseigne : Duveau Fils.
Marque d'un orgue Vygen.
Alors à la lecture de toutes ses infos, la flûte et le piccolo vendus sur Ebay sont ils l'oeuvre d"un simple revendeur ou d'un vrai facteur"? A votre avis ?





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire