samedi 22 novembre 2014

Flûte exceptionnelle de Claude Laurent en cristal bleu cobalt ayant appartenu à Louis Bonaparte roi de Hollande.

Ce dernier weekend 15 et 16 novembre 2014 a eu lieu à Fontainebleau, la vente de la collection napoléonienne du palais princier de Monaco. Outre un chapeau de l'empereur vendu pour 1 880 000 euros à un riche coréen, il y avait dans cette vente de très intéressant instruments de musique.
Chapeau de Napoléon vendu à Fontainebleau.

Tout d'abord cette flûte à quatre clés de Claude LAURENT en cristal bleu (cobalt) datée de 1813.

Pour tout connaître sur ces merveilleuses flûtes en cristal de Claude Laurent : lire la thése de Montserrat Gascon : "Une flûte en cristal". Els instruments de vidre de Claude Laurent (1774-1849). Tesi doctoral. Universitat Autònoma de Barcelona, 2017.


Elle aurait appartenu à Louis Bonaparte, roi de Hollande, frère cadet de Napoléon Bonaparte qui était aussi flûtiste et avait pour professeur Louis DROUET (1792-1873) le célèbre flûtiste né à Amsterdam, surnommé le Paganini de la flûte.

Louis Bonaparte en 1808.
Les flûtes de LAURENT en cristal bleu sont très rares, nous ne connaissons que celle, incomplète du Musée de Stockholm  à 8 clés de 1812 :

Flûte à 8 clés du Teatermuseet de Stockholm
....et un corps de rechange de l'Université de Leipzig appartenant à une flûte à quatre clès de 1809 disparue lors de la dernière guerre :
Corps main gauche d'une flûte de Laurent de 1809. (Musée de Leipzig)
La flûte de la vente de Fontainebleau est dans état parfait et a été vendu 37000 euros.
Marque de la flûte de Fontainebleau et détail d'une clé.
Détails de l'embouchure et d'une clé argent à bascule.



Deux trompettes dites du retour des cendres de Napoléon en 1840, malheureusement très abîmées.
Ces trompettes naturelles de parade ont été réalisé  par Claude François DARCHE, sur les conseils du trompettiste  H. SCHILTZ pour le transfert des cendres à l'hôtel des Invalides le 15 décembre 1840. SCHILTZ jouera à cette occasion "la marche d'AUBER et de solennelles fanfares". (Source Dauverné par Christophe ROSTANG)
Char funéraire du retour des cendres de Napoléon.
Les pavillons de ces trompettes sont peints à l'intérieur à l'or sur fond noir d'une frise d'aigles sur foudres entrecoupées de médaillons au N et de branches de laurier. Elles sont marquées :" 15 décembre 1840 DARCHE fct des Théâtres et des Concerts Paris".
Détails des pavillons.

Une paire de Timbales de timbalier à cheval en cuivre estampé à décor repoussé d'une suite de cinq branches de laurier relier par des nœuds de ruban et sur le devant d'un aigle empire.
























Vendues 14000 euros chaque.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire